Maladies concomitantes

Média social

La prévalence de plusieurs états pathologiques est plus élevée chez les personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme que dans la population en général.

L’autisme est un trouble qui touche l’ensemble du corps et qui est diagnostiqué grâce à des signes et des symptômes observables. Par contre, ceux-ci sont souvent causés par des maladies concomitantes non identifiées. Savoir quoi observer est la première étape pour arriver au traitement le plus approprié possible.

Des maladies concomitantes courantes chez les personnes atteintes d’autisme :

  • Maladies auto-immunes
  • Troubles épileptiques
  • Œsophagite
  • Gastrite
  • Reflux
  • Asthme
  • Eczema
  • Allergies
  • Infections aux oreilles
  • Infections respiratoires
  • Migraines et maux de tête

Les praticiens de la santé ont parfois du mal à évaluer correctement un patient atteint d’un TSA. Il se peut qu’on ait conseillé aux parents ou aux soignants de ne pas porter attention à certains signes, parce qu’« ils sont causés par l’autisme ». Des problèmes de communication ou des comportements difficiles peuvent empêcher l’observation d’un symptôme. Il arrive aussi que le patient ne sache pas quelle est l’origine de sa douleur. Dans ces cas-là, il revient aux praticiens de reconnaître les comportements qui indiquent une maladie concomitante non identifiée.

Des comportements indiquant la présence d’une maladie concomitante non identifiée :

  • Changements soudains de comportements
  • Agressivité
  • Se couvrir les oreilles avec les mains
  • Perte de compétences préalablement acquises
  • Irritabilité ou instabilité émotive
  • Se réveiller fréquemment la nuit ou difficulté à s’endormir
  • Grincement des dents
  • Marcher sur la pointe des pieds
  • Accès de colère ou comportement oppositionnel
  • Automutilation (morsures, coups, gifles, se frapper la tête, etc.)
  • Mettre des vêtements ou des objets dans sa bouche
  • Expressions vocales (gémissements, sifflements, soupirs, grognements)
  • Chercher à mettre une pression sur une partie du corps ou adopter des postures particulières
  • Bercements répétitifs ou autres mouvements répétitifs

Sources communs de douleurs et d’inconforts (chroniques, progressifs ou statiques) :

  • Maux de tête
  • Maux d’oreilles
  • Gorge irritée
  • Constipation
  • Diarrhée
  • Douleurs musculaires
  • Douleurs articulaires

Cette information est tirée de Comorbidités relatives aux troubles du spectre de l’autisme, Une introduction à l’intention des professionnels de la santé et des décideurs politiques, juillet 2014.