Défenseurs

Média social

Influencer les politiques publiques sur le plan national

CASDAlogoAutisme Canada a pour mission d’entraîner un vrai changement dans la vie des personnes aux prises avec l’autisme et leur famille. C’est pour cette raison que l’organisme a contribué à la fondation de l’Alliance canadienne des troubles du spectre autistique (ACTSA) en 2007. À la suite de la publication du rapport Payer maintenant ou payer plus tard par le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie, le besoin de poursuivre sur cette lancée s’est fait sentir. Quoi de mieux que de créer une table de concertation pour que le secteur de l’autisme se rassemble autour d’un message unifié? Le seul objectif de ce rassemblement était de travailler avec le gouvernement fédéral et ses ministères pour développer un plan, La Stratégie nationale en matière de TSA.

Actuellement, l’ACTSA entretient une relation vitale avec l’Agence de santé publique du Canada, a des membres ambassadeurs dans chacun des quatre partis politiques principaux et collabore activement avec le titulaire de la chaire de recherche consacrée au traitement et aux soins de l’autisme, Dr Jonathan Weiss. Grâce au soutien financier de l’Agence de santé publique du Canada, l’ACTSA a mené la première Enquête sur l’évaluation des besoins nationaux, dressant ainsi le portrait de 5600 Canadiens touchés par un TSA afin de connaître leur perspective sur les points forts et les points faibles des services au Canada et de développer une série de recommandations et d’actions basées sur des données fiables.

C’est l’Enquête sur l’évaluation des besoins nationaux qui a servi de pierre de touche au Partenariat canadien en matière d’autisme. Dans son budget du 21 avril 2015, le gouvernement fédéral a inclus un investissement de 2 millions de dollars destiné à la création d’un groupe de travail des intervenants du secteur de l’autisme, dirigé par le ministère de la Santé. La tâche de ce groupe est de développer un plan pour le Partenariat canadien en matière d’autisme, afin de surmonter les principales difficultés des Canadiens vivant avec un trouble du spectre de l’autisme et leur famille. L’ACTSA tient les rênes de ce projet. 

Le 8 juillet dernier, à Edmonton, le gouvernement fédéral a annoncé que Laurie Mawlam, directrice générale d’Autisme Canada, et Cynthia Carroll, directrice générale d’Autisme Nouvelle-Écosse, prendraient part à ce groupe de travail. Cynthia Carroll assure la coprésidence du groupe avec le ministre fédéral de la Santé. Celui-ci a entériné le Partenariat canadien en matière d’autisme, permettant ainsi à l’ACTSA de poursuivre le projet, peu importe le résultat des élections du 10 octobre 2015.