Nouvelles et publications

Autisme Canada demande plus d’équité et de transparence dans les procédures entourant le crédit d’impôt pour personnes handicapées

Revenu Canada refuse aléatoirement les demandes de nombreuses personnes autistes malgré leur admissibilité, affirment les familles.

OTTAWA (ON), le 30 novembre 2017 — Autisme Canada demande à l’Agence du revenu du Canada (ARC) d’appliquer ses critères d’admissibilité existants pour le crédit d’impôt pour per-sonnes handicapées (CIPH) de façon équitable, constante et transparente pour toutes les de-mandes reçues.

« Nous voulons un accès juste et équitable au CIPH pour les Canadiens présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA), » dit Dermot Cleary, président d’Autisme Canada.

Autisme Canada ajoute ainsi sa voix à d’autres organisations de défense des droits des personnes handicapées qui ont exprimé leurs inquiétudes au sujet des incohérences dans le processus d’évaluation des demandes et des renouvellements du CIPH.

« Notre organisation entend beaucoup trop d’histoires de Canadiens partout au pays qui doivent se battre pour obtenir ou conserver le crédit d’impôt pour personnes handicapées pour leurs en-fants autistes, y compris des adultes qui ont reçu le CIPH pendant des décennies et qui soudai-nement se le font retirer par l’ARC. »

Autisme Canada exige du gouvernement fédéral qu’il enquête sur les inégalités procédurales et fondamentales qui semblent entraver l’accès à cette prestation fiscale.

L’autisme est un des troubles neurologiques les plus communément diagnostiqués au Canada. Selon les dernières estimations du Centre for Disease Control and Prevention (CDC) de mars 2014, un enfant de 8 ans sur 68 a reçu un diagnostic de TSA aux États-Unis. À l’heure actuelle, le taux de prévalence au Canada est encore à l’étude, mais les spécialistes estiment qu’il ressem-blera à celui des É.-U.

Les études montrent qu’en moyenne, l’autisme coûte annuellement aux familles plus de 60 000 dollars en traitements et soutiens qui ne sont pas couverts par les services sociaux et de santé actuels. Le CIPH est donc un mécanisme crucial pour alléger ce fardeau financier.

Le TSA est une condition neurologique complexe qui affecte le développement cérébral et crée, chez la plupart des individus touchés, des lacunes marquées en matière de communication, de comportement et d’aptitudes sociales. Malgré l’efficacité des traitements fondés sur des preuves, il n’existe aucun remède à l’autisme. Il s’agit d’une condition chronique et souvent extrêmement débilitante.

À noter : Le contenu de cette page est dans la langue dans laquelle l’information était originalement publiée.

Nouvelles

Les sénateurs demandent une rencontre avec le premier ministre et la ministre de la santé pour discuter de l’autisme. Sénat du Canada, 1er novembre 2017: Lettre ouverte au Premier Ministre et à la ministre de la Santé.

Ottawa accused of new tax grab after disability tax credit clawback hits those with mental illness. Financial Post, October 26, 2017: Sources say that some lifelong sufferers of mental disabilities have been cut off from the disability tax credit after having received the credit for decades.

72% of kids with autism don’t get the help they need at school, survey finds. CBC News, October 26, 2017: Some parents feel their children are neglected at school because staff isn’t properly trained.

Provincial pilot program lets autistic kids get therapy on school premises. Toronto Star, October 25, 2017: Support announced one day before rally planned at Queen’s Park to protest lack of autism services in schools.

Family of teen with autism mistakenly tackled by police calls for better training. CBS News, September 21, 2017: A teenager with autism in Arizona is speaking out about a confrontation with a police officer that left him with multiple cuts and bruises.

Publications

Autisme Canada rejette le Projet de partenariat canadien pour l’autisme. 26 juin 2017: Un organisme de défense nationale demande un plan d’action qui donne accès équitable au traitement basé sur les preuves pour tous les Canadiens. [in English]

Autism Canada supports the Liberal Party of Canada’s resolution on evidence based early intervention for individuals living with autism spectrum disorders. November 4, 2016.

Five things journalists should keep in mind when writing about autism. October 14, 2016: Media stories that get it wrong can contribute to how others perceive those with autism – and even perpetuate potentially dangerous stereotypes.

Why universal screening for autism is a good idea. April 23, 2016: We don’t want to see Canadian children reaching school age before being identified as having autism. But that is precisely what is happening too often already.

Les organismes nationaux s’unissent. 5 octobre 2015: CLe grand bassin de population atteinte d’autisme du Canada qui ne cesse de grandir avait besoin d’un porte-parole pour la représenter à l’échelle nationale. [in English]