Régimes sans levure

Le syndrome de la levure a été popularisé par William Crook, M.D., dans son ouvrage de 1983 intitulé The Yeast Connection. La plupart des médecins conventionnels estiment que ce syndrome est surdiagnostiqué par les praticiens holistiques, et nombre d’entre eux sont en désaccord avec la validité du diagnostic.

Une alimentation sans levure signifie qu’il faut non seulement éviter la levure mais aussi la priver des organismes qu’elle préfère dans le milieu, à savoir les sucres et les glucides simples. Il faut donc les remplacer par des glucides complexes (grains entiers) et des aliments à faible teneur en sucre.

Certains praticiens holistiques croient également que la prolifération de la levure Candida dans les intestins est responsable d’un syndrome de la levure, qui entraîne des symptômes tels que la fatigue, les maux de tête, les sautes d’humeur, la congestion des sinus, la dépression, les troubles de mémoire et de concentration et des rages de sucre.

On pense que la levure Candida excédentaire dans les intestins pénètre la paroi intestinale, provoquant ainsi l’absorption de la levure et d’autres particules indésirables par le corps.

Les particules de levure absorbées activeraient le système immunitaire, entraînant une hypersensibilité allergique à Candida.

Le Dr Crook recommande que les personnes atteintes de la prolifération de Candida adoptent les comportements suivants :

  • Éviter de manger du sucre. Selon le Dr Crook, le sucre favorise la croissance de la levure. La consommation totale de glucides par jour doit souvent être limitée. Par exemple, au cours des 2 à 3 premières semaines du régime, la consommation de glucides peut être limitée à moins de 60 grammes par jour, selon l’âge, la santé, le degré d’activité et le degré d’hypersensibilité alimentaire du patient. Il faut les remplacer par des aliments à faible teneur en glucides, tels que la viande rouge, le poulet, la dinde, les crustacés, les légumes non féculents et certains types de noix. À mesure que les symptômes disparaissent, la quantité totale de glucides est souvent augmentée progressivement.
  • Éviter de manger des aliments qui contiennent tout type de levure. Il s’agit notamment d’aliments fermentés, tels que le pain fabriqué avec de la levure, le fromage, le concentré de tomates, les champignons et la bière.

Bien que le Dr Crook croie que les personnes atteintes de prolifération de Candida seraient également allergiques à d’autres champignons, tous les praticiens n’estiment pas que cette restriction soit nécessaire.

Avis de non-responsabilité

Les informations, les données et le matériel contenus, présentés et fournis sur ce site le sont à titre d’information générale uniquement. Ils ne reflètent pas les connaissances ou les opinions d’Autisme Canada et ne doivent pas être perçus comme des conseils d’ordre juridique ou médical. Toutes les décisions concernant les traitements doivent être prises par la personne en consultation avec un fournisseur de soins de santé certifié.

Back to Top