Pharmaceutiques

medsAlors qu’il n’y a pas de médicament qui peut corriger les problèmes neurologiques sous-jacentes de TSA, on utilise quelquefois des médicaments utilisés pour des autres conditions pour traiter des symptômes et des comportements associés à l’autisme. Des médicaments peuvent soulager certains symptômes et aider certaines personnes. C’est possible de réduire l’hyperactivité, l’impulsivité, les difficultés d’attention et l’anxiété sévères avec des antidépresseurs ou des stimulants utilisés dans le traitement de TDA et des autres troubles, quelque chose qui permet aux personnes avec autisme de profiter plus de son éducation et ses traitements comportementaux. Des médicaments antipsychotiques sont utilisés de temps en temps dans des situations comportementales extrêmes. En général, on utilisera des médicaments anticonvulsifs pour traiter des crises épileptiques.

Il y a des différences vastes entre les opinions des chercheurs et des experts concernant les avantages et le potentiel de nuire quand on utilise des antidépresseurs, des antipsychotiques et des stimulants pour des enfants avec autisme.

Un médecin qui traite l’autisme devrait prescrire et expliquer tous les médicaments. Des personnes avec autisme ont souvent des systèmes nerveux très délicats et il est possible qu’il fausse ajuster les dosages recommandés standards.  Quand on explique ou prescrire de nouveaux médicaments, il faut demander d’information sur la sécurité d’utilisation pour des enfants avec des TSA, le dosage adéquate, le mode d’administration (pilules, liquide) et s’il y a des conséquences, des effets secondaires ou de l’observation nécessaire. De temps en temps, il y a des tests en laboratoire nécessaire avant l’administration d’un médicament commence et pendant le cours du traitement. Il faut aussi demander d’information sur des interactions possibles avec des autres médicaments, des vitamines et des aliments.

La lecture complémentaire :

Le  National Institute of Mental Health : a établi un réseau d’unités de recherches sur la psychopharmacologie pédiatrie (Research Units on Pediatric Psychopharmacology ou RUPPs) qui combinent de l’expertise dans la psychopharmacologie et la psychiatrie.

Le Autism Research Institute (ARI) : a ramassé des données de parents sur leurs expériences avec médicaments psychiatriques et des autres traitements. Les résultats de cette rassemblement en cours de données de sondage parentales sont disponibles à ce site web.

Avis de non-responsabilité

Les informations, les données et le matériel contenus, présentés et fournis sur ce site le sont à titre d’information générale uniquement. Ils ne reflètent pas les connaissances ou les opinions d’Autisme Canada et ne doivent pas être perçus comme des conseils d’ordre juridique ou médical. Toutes les décisions concernant les traitements doivent être prises par la personne en consultation avec un fournisseur de soins de santé certifié.