Médicaments psychothérapeutiques

pillsCertaines personnes veulent prendre des médicaments avant tout autre traitement, tandis que d’autres ne les utilisent qu’en dernier recours. Quelle que soit la démarche que vous adopterez, les médicaments aident à améliorer les situations suivantes : durée d’attention, crises de panique, hyperactivité, comportements d’automutilation, agressivité, troubles obsessionnels compulsifs, troubles du sommeil et crises d’épilepsie. Lorsque cela s’avère nécessaire, les médicaments doivent être utilisés dans le cadre d’un plan de traitement global qui comprend les aspects social, nutritionnel, éducatif et psychologique du patient.

Antipsychotiques

Les antipsychotiques font partie des principales classes de médicaments prescrits pour traiter l’autisme. Ces médicaments aident à maîtriser les comportements agressifs habituellement observés chez de nombreux enfants atteints d’autisme. Bien que ces médicaments traitent les comportements psychotiques chez les patients psychiatriques, ils ont également démontré leur efficacité chez des personnes atteintes d’autisme. Mais il ne faut pas conclure de leur utilisation qu’il existe un lien entre l’autisme et la psychose. Ces médicaments ne peuvent pas « guérir » l’autisme, mais ils peuvent en éliminer ou réduire de nombreux symptômes.

Il existe un certain nombre de médicaments antipsychotiques. Le médecin de votre enfant déterminera le meilleur médicament à prendre et vous devrez signaler tous les effets indésirables pouvant découler de son utilisation.

Les médicaments de la catégorie des antipsychotiques comprennent les suivants :

  • THORAZINE
  • HALDOL
  • CLOZARIL
  • RISPERDAL

Le Risperdal (rispéridone) est probablement l’antipsychotique le plus communément utilisé. Il peut aider à diminuer l’agressivité, l’agitation et les comportements compulsifs ou explosifs. Nombre d’études ont porté sur son utilisation apparemment efficace chez les patients atteints d’autisme et de TED. Comme pour tout médicament, il peut présenter des effets secondaires, mais ceux-ci sont souvent minimes (effet sédatif, gain de poids, étourdissements et raideur musculaire).

Stimulants

Il s’agit de la catégorie de médicaments la plus souvent utilisée chez les personnes qui reçoivent un diagnostic de TDAH. Votre médecin peut recommander ces médicaments pour votre enfant s’il est affecté d’une comorbidité du trouble déficitaire de l’attention avec autisme. Les stimulants influent sur la façon dont le cerveau maîtrise les impulsions et régulent le comportement et l’attention en agissant sur la disponibilité de certains produits chimiques, appelés neurotransmetteurs.

Les médicaments de la catégorie des stimulants comprennent les suivants :

  • AMPHÉTAMINES (Dexedrine, Adderall)
  • MÉTHYLPHÉNIDATES (Ritalin, Concerta, Biphentin)

Antidépresseurs

Les antidépresseurs traitent la dépression modérée et grave. Bien qu’ils ne puissent pas la guérir, ils peuvent aider le patient à atteindre une rémission, c’est-à-dire la disparition ou la réduction presque complète de ses symptômes. Les symptômes de la dépression peuvent inclure de la tristesse, de l’anxiété, des troubles du sommeil et de l’appétit et des troubles de concentration. Les antidépresseurs peuvent améliorer le degré d’énergie des patients.

La façon précise dont les antidépresseurs traitent la dépression reste spéculative. Les scientifiques savent que les antidépresseurs peuvent influer sur l’activité du cerveau par leurs effets sur des substances chimiques liées à l’humeur, appelées neurotransmetteurs, et certains récepteurs des cellules nerveuses. Ces dernières libèrent des neurotransmetteurs pour communiquer avec d’autres cellules nerveuses du cerveau. Les neurotransmetteurs transmettent des signaux à travers un espace (synapses) entre les cellules nerveuses.

Les neurotransmetteurs associés à la dépression sont la sérotonine, la noradrénaline et peut-être la dopamine. Selon les recherches, les personnes souffrant de dépression auraient des quantités inférieures d’un ou de plusieurs de ces neurotransmetteurs.

Les antidépresseurs appartiennent à la catégorie des inhibiteurs sélectifs de la sérotonine (ISS) et sont les suivants :

  • ZOLOFT (Sertraline)
  • PROZAC (Fluoxetine)
  • CELEXA (Citalopram)
  • LUVOX (fluvoxamine)
  • PAXIL (Paroxetine)

Il existe des dizaines d’antidépresseurs affectant chacun les neurotransmetteurs d’une manière différente. Nous avons choisi de vous en indiquer qu’une seule catégorie. Votre médecin et vous devez travailler ensemble pour trouver le médicament qui convient à vous ou à votre enfant.

Médicaments sur les troubles obsessionnels-compulsifs

Il existe deux groupes de médicaments efficaces dans le traitement des troubles obsessionnels compulsifs : l’antidépresseur tricyclique antiobsessionnel (ANAFRANIL) et les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine comme le PROZAC, le LUVOX, le ZOLOFT, le PAXIL et le CELEXA.

Anxiolytiques

Les anxiolytiques sont des médicaments qui ont pour principale fonction de soulager l’anxiété vécue dans la vie normale ou les troubles psychiatriques non psychotiques. L’expression « tranquillisant mineur » sert parfois à décrire les médicaments appartenant à cette catégorie. Cependant, le mot « mineur » ne signifie pas « doux »; il veut en fait dire que les médecins prescrivent ces médicaments pour réduire les symptômes moins graves des troubles psychologiques.

Les médicaments souvent prescrits pour traiter les crises de panique sont les suivants :

  • VALlUM (diazepam) – souvent utilisés pour le traitement des crises de panique
  • ATIVAN (lorazepam) – souvent utilisés pour le traitement des crises de panique

Sédatifs-hypnotiques

À faible dose, les sédatifs-hypnotiques (parfois appelés dépresseurs) provoquent la sédation, le calme ou la détente chez la plupart des personnes et, à des doses un peu plus élevées, ils induisent le sommeil. L’effet hypnotique du sommeil d’origine médicamenteuse est très différent de celui des phénomènes associés à l’hypnose. Cette confusion vient du fait que nous croyions que l’hypnose induisait une transe semblable au sommeil. Cependant, nous savons maintenant que les personnes hypnotisées sont très éveillées. Beaucoup de médicaments de cette classe, comme le Mebaral, réduisent efficacement les crises d’épilepsie et peuvent être appelés « anticonvulsifs ». Les médecins peuvent aussi utiliser ces médicaments comme relaxants musculaires, bien que la relaxation musculaire est secondaire à leurs effets sur le système nerveux central.

Les médicaments dans la catégorie des sédatifs-hypnotiques comprennent les suivants :

  • AQUACHLORAL
  • ATARAXNISTARll
  • BARBITURIQUES (sécobarbital, phénobarbital et pentobarbital)
  • BENADRYL (diphenhydramine) and PHENERG (promethazine)

Anti-épileptiques

Les anti-épileptiques appartiennent à une autre classe de médicaments qui semblent aider à maîtriser les comportements agressifs. Il semble effectivement que ces médicaments aident à stabiliser l’activité du cerveau et, par conséquent, à faciliter la maîtrise des comportements. Chacun de ces médicaments nécessite des prises sanguines régulières pour que l’on évite tout dommage au foie ou à la moelle. Étant donné que ces médicaments traitent les crises d’épilepsie, ils sont souvent prescrits aux personnes atteintes de l’autisme qui souffrent d’un trouble épileptique, et leur utilisation offre l’avantage supplémentaire de produire des effets sur leurs comportements.

Le DEPAKOTE (Valproate) est l’anti-épileptique le plus couramment prescrit par les médecins. Il a l’avantage de réduire les comportements agressifs et explosifs. En outre, étant donné que de nombreux enfants atteints d’autisme souffrent de troubles épileptiques, il est considéré comme l’un des traitements primaires pour cette maladie. La plupart de ses effets secondaires, comme l’effet sédatif et les maux d’estomac, ne posent pas de problèmes graves. Cependant, un de ses effets secondaires doit être très soigneusement suivi par des tests sanguins. En effet, selon les recherches, dans de rares occasions, le Depakote peut endommager le foie. Pour cette raison, une attention particulière doit être accordée aux concentrations de Depakote dans la circulation sanguine et à ses effets sur le foie du patient.

Le TEGRETOL offre les mêmes avantages antiépileptiques que le Depakote (carbamazépine), mais peut provoquer des éruptions cutanées et causer des problèmes de moelle osseuse. La prise de ce médicament nécessite des tests sanguins réguliers.

Antihypertenseurs

Étonnamment, une classe de médicaments, les antihypertenseurs (contre l’hypertension artérielle) ont montré des résultats prometteurs dans le traitement des comportements agressifs chez les enfants atteints d’autisme. Encore une fois, on ignore pourquoi ces médicaments semblent être efficaces, car leurs effets ne semblent pas liés à l’abaissement de la pression artérielle, mais ils semblent endiguer l’agressivité et les débordements émotionnels chez certains enfants atteints d’autisme.

Parmi ces médicaments, l’INDEROL (Propranolol) et le VISKEN (Pindolol) semblent tous deux réduire l’agressivité et les comportements explosifs. Parmi leurs effets secondaires, mentionnons un effet sédatif, l’aggravation des symptômes asthmatiques, et des étourdissements ou évanouissements en raison de la chute de la pression artérielle qu’ils provoquent. Pour cette raison, l’enfant doit être observé de près par un médecin, qui devra être consulté si des signes de baisse de pression artérielle sont observés.

Le lithium était un autre médicament efficace pour traiter les crises explosives et d’agitation, mais ses effets secondaires, tels que la dysfonction de la thyroïde, ont mené de nombreux médecins à cesser de le prescrire. Le lithium peut aussi causer un gain de poids, des problèmes d’estomac et une miction fréquente. En raison de ces effets secondaires, il exige une surveillance étroite avec tests sanguins et tests cardiaques réguliers.

Avis de non-responsabilité

Les informations, les données et le matériel contenus, présentés et fournis sur ce site le sont à titre d’information générale uniquement. Ils ne reflètent pas les connaissances ou les opinions d’Autisme Canada et ne doivent pas être perçus comme des conseils d’ordre juridique ou médical. Toutes les décisions concernant les traitements doivent être prises par la personne en consultation avec un fournisseur de soins de santé certifié.

Back to Top