Mélatonine

La mélatonine est une hormone produite par une partie du cerveau appelée « glande pinéale ». Elle peut aider l’organisme à déterminer quand il lui faut dormir et se réveiller. Les comprimés de mélatonine se présentent sous deux formes : la forme naturelle et la forme synthétique (artificielle). La mélatonine naturelle est fabriquée à partir de la glande pinéale d’animaux. La forme naturelle peut avoir été exposée à un virus et n’est pas recommandée. La forme synthétique ne présente pas un tel risque.

La mélatonine est le plus souvent utilisée pour traiter l’insomnie (difficulté à s’endormir ou à rester endormi) chez les personnes atteintes d’autisme. Bien que cela se produise rarement, certaines personnes ont rapporté de la somnolence, des maux de tête, une sensation de lourdeur à la tête, des maux d’estomac, un épisode dépressif et une impression de gueule de bois après avoir pris de la mélatonine. Des études plus poussées seront nécessaires pour en savoir plus sur les effets secondaires de la mélatonine, en particulier ses effets différés ou à long terme.

Une étude de la documentation médicale montre que la mélatonine a des effets antioxydants et anticytokines. Les cytokines, un groupe de protéines et de peptides utilisés par l’organisme comme déclencheurs des mécanismes de signalisation cellulaire, sont à l’origine de diverses maladies immunologiques, inflammatoires et infectieuses. Fondamentalement, la mélatonine aide à protéger l’ADN contre le stress oxydant. Certains considèrent que la mélatonine est une vitamine antioxydante indiquée pour ceux qui n’en fabriquent pas suffisamment, ce qui semble être le cas pour la majorité des personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme.

Références

  • Waring, R., « Disordered transsulfuration in autism » Proceedings of DAN! Fall 2002 Conference, San Diego. October 26, 2002.
  • Mayo, J.C. et al., Melatonin regulation of oxidative enzyme gene expression. Cell Mol Life Sci 59 no.10 (2002) 1706-1713.
  • Mayo, J.C. et al., Protection against oxidative protein damage. Biochim Biophys acta 1620 no. 1-3 (2003) 139-150.
  • Tan, D.X. et al., Melatonin: a hormone, a tissue factor, a paracoid and an antioxidant vitamin. J Pineal Research 34 no.1 (2003) 75-78.
  • Pangborn, J. and Baker, S.M., Autism: Effective Biomedical Treatments. Section 5: p 48-49.

Avis de non-responsabilité

Les informations, les données et le matériel contenus, présentés et fournis sur ce site le sont à titre d’information générale uniquement. Ils ne reflètent pas les connaissances ou les opinions d’Autisme Canada et ne doivent pas être perçus comme des conseils d’ordre juridique ou médical. Toutes les décisions concernant les traitements doivent être prises par la personne en consultation avec un fournisseur de soins de santé certifié.