Méthyle B12

La vitamine B12 (cobalamine) regroupe cinq composés, chacun ayant une fonction distincte :

  • cyanocobalamine
  • hydroxycobalamine
  • adénosylcobalamine
  • glutathionylcobalamine
  • méthylcobalamine (méthyle B12)

Dans la famille des composés associés à la vitamine B12, seul le méthyle B12 peut activer directement la voie biochimique de la méthionine/homocystéine, laquelle régit l’ensemble du système de détoxification par le soufre de l’organisme et la formation de la S adénosylméthionine ou SAM, le donneur de méthyl universel. Cette voie biochimique gère également la formation de l’homocystéine, la molécule à la « croisée des chemins », qui réforme la méthionine et la SAM, ou crée la cystéine, la taurine et le glutathion. Le glutathion est le principal antioxydant intracellulaire de l’organisme, et il est responsable de nombreuses réactions de détoxification, en particulier celles associées à la fixation et à l’élimination du mercure, du plomb, du cadmium, de l’arsenic, du nickel, de l’étain, de l’antimoine et de nombreux autres métaux lourds moins connus qui se lient également au groupe soufre du glutathion.

Le Dr Jim Neubrander a énormément contribué à la compréhension de l’utilisation clinique du méthyle B12 chez les enfants ayant des troubles du spectre de l’autisme. Le site du Dr Neubrander contient de l’information additionnelle sur le méthyle B12.

Stan Kurtz a également apporté sa contribution à la thérapie fondée sur la méthylation. Il a élaboré le vaporisateur nasal MB-12 dans sa quête pour guérir son enfant de l’autisme et traiter son propre trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (THADA). Pour en savoir plus sur l’histoire de M. Kurtz et de son fils, visitez son site.

Les effets secondaires les plus communs du méthyle B12 sont l’augmentation de l’activité avec ou sans autostimulation, les troubles du sommeil et une augmentation des épisodes de mise en bouche d’objets

Références

  • James, S.J., Cutler, P., Melnyk, S., Jernigan, S., Janak, l., Gaylor, D.W., Nuebrander, J.A. Metabolic biomarkers of increased oxidative stress and impairment methylation capacity in children with autism. Am J Clin Nutr 2004 Dec;80(6):1611-7.
  • Pangborn, J. and Baker, S.M., Autism: Effective Biomedical Treatments. Section 2: p 4-6.

Avis de non-responsabilité

Les informations, les données et le matériel contenus, présentés et fournis sur ce site le sont à titre d’information générale uniquement. Ils ne reflètent pas les connaissances ou les opinions d’Autisme Canada et ne doivent pas être perçus comme des conseils d’ordre juridique ou médical. Toutes les décisions concernant les traitements doivent être prises par la personne en consultation avec un fournisseur de soins de santé certifié.

Back to Top