Dispositifs électroniques

tabletUn enfant ou une personne qui n’a pas l’usage de la parole peut maintenant s’exprimer verbalement au moyen de dispositifs électroniques.

Le dispositif le plus simple est en fait un jouet appelé Yak Bak qui peut être acheté dans un magasin de jouets pour moins de 10 $. Le Yak Bak permet de faire un enregistrement à la fois; pour répéter l’enregistrement, il suffit d’appuyer sur un bouton. Une mère a acheté deux Yak Bak et les a cousus sur la veste de son fils. Comme son fils ne pouvait hocher ou secouer la tête pour répondre par un oui ou un non aux questions qu’on lui posait, elle a enregistré « oui » sur l’un des Yak Bak et « non » sur l’autre. Pour répondre à une question, son fils appuyait sur l’un ou l’autre des Yak Bak.

Il existe d’autres dispositifs plus complexes grâce auxquels on peut faire des enregistrements dans un certain nombre de cellules offrant à l’enfant un plus grand nombre de choix de réponses. Ainsi, un enfant peut utiliser le dispositif à la maison pour communiquer son désir de boire du lait ou de l’eau. En thérapie, le dispositif peut aussi servir dans le cadre de n’importe quel exercice où le choix fait par l’enfant serait un indice de la maîtrise d’une tâche donnée.

Parmi les outils plus sophistiqués, mentionnons les synthétiseurs de parole qui peuvent être utilisés avec des réponses préprogrammées ou des messages créés par l’utilisateur. On peut également acheter des logiciels capables de transformer un ordinateur ordinaire en un outil de communication. Un programme appelé Speaking Dynamically, de Mayer-Johnson, peut transformer un Macintosh à écran tactile en un appareil de suppléance à la communication portatif.

Avis de non-responsabilité

Les informations, les données et le matériel contenus, présentés et fournis sur ce site le sont à titre d’information générale uniquement. Ils ne reflètent pas les connaissances ou les opinions d’Autisme Canada et ne doivent pas être perçus comme des conseils d’ordre juridique ou médical. Toutes les décisions concernant les traitements doivent être prises par la personne en consultation avec un fournisseur de soins de santé certifié.

Back to Top